Retour à la section « News and Articles »

ASFC dénonce l'augmentation des violences faites contre les femmes en Haïti


Port-au-Prince - Dans la nuit du 7 au 8 novembre dernier, aux Gonaïves, une douzaine de femmes détenues ont été victimes de viols collectifs. Cette situation, compte tenu du statut de ces femmes, est très préoccupante et inacceptable.

Cette agression en milieu carcéral constitue une violation grave à leurs droits à l’intégrité, à la sécurité, et à vivre dans un climat libre de violence protégés par plusieurs conventions internationales, dont le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, la Convention américaine relative aux droits de l’Homme et la Convention interaméricaine sur la prévention, la sanction et l’élimination de la violence contre la femme.

Avocats sans frontières Canada rappelle à l’État haïtien son obligation de garantir les droits des femmes détenues, de prévenir toute forme de violence perpétrée contre elles et de prendre les mesures nécessaires pour enquêter, poursuivre et sanctionner les auteurs de ces crimes.

Lire le communiqué.

 

Thanks to our partners without borders

Consulter la liste des partenaires